Personnaliser l’expérience de onboarding, ça rapporte!

L’intégration ou ce qu’on appelle communément l’onboarding, est une étape charnière dans l’expérience des employés au sein d’une organisation.

Dans une publication sur LinkedIn, Vincent Mazrou a attiré notre attention dans son partage de statistiques provenant du Work Institute.

Quelle ne fût pas la surprise (pas si surprenant en fait, si vous saviez tout ce qu’on entend sur le onboarding en tant que consultant) de constater les chiffres! Ceux-ci devraient faire réagir plus d’une personne dans les organisations!

C’est comme si nous étions pris dans une course frénétique pour trouver des talents et qu’une fois le contrat de travail signé, puisqu’ils sont talentueux, on les laissait à eux même, en tenant pour acquis qu’ils trouveraient bien comment se débrouiller!

Le Work Institute affirme que, selon une étude sur le onboarding, les employés qui ont une expérience de travail positive dans les 90 premiers jours d’emploi sont dix fois plus susceptibles de rester plus longtemps dans l’entreprise que ceux dont l’expérience est moins bonne.

La première étape de l’emploi est l’intégration. Celle-ci elle est vitale pour l’employé, car elle prépare le terrain pour son emploi dans l’entreprise. Il est prouvé qu’une intégration efficace conduit à un engagement et une rétention accrue. Malheureusement, toujours selon le Work Institute, seulement moins de la moitié des entreprises (48 %) pensent que leur processus d’intégration est adéquat.

Pourtant, les chiffres sont révélateurs :

  • 70 % des nouveaux employés décident dans les 6 premiers mois de rester ou de quitter l’entreprise
  • 52 % des départs arrivent au cours de la première année
  • 77 % de ces départs sont considérés évitables

À ces statistiques, nous répondons que la plus grande cause provient effectivement d’une surenchère de superlatifs, plus aguichants les uns que les autres, pour décrire votre milieu de travail, mais qui feront déchanter vos candidats bien assez vite! Les supers collègues inclusifs, sympathiques, charismatiques et talentueux ne seront pas toujours à la hauteur de vos prétentions. Les mentors, gestionnaires et autres personnes devant onboarder ces nouveaux talents ne seront pas aussi disponibles que ce qui avait été prédit. Ils n’auront pas toujours le temps, la patience, la personnalité, les compétences et la conscience de ce que coûte un mauvais accompagnement sur la fidélisation des employés.

Donc si on fait un calcul simple, vous embauchez dix personnes dans l’année. Chaque personne coûte entre 5000 $ et 7000$ à former pendant sa première année (donc entre 50 000$ et 70 000$ pour dix employés) et que vous perdez une personne sur deux, à vous de faire le calcul sur dix ans…

Saviez-vous que la psychométrie est un atout potentiel pour l’évaluation de la capacité des formateurs qui intégreront les nouveaux employés ainsi que l’évaluation des besoins individuels des candidats que vous embauchez (comment les intégrer et quel genre d’accompagnement chacun requiert)? Tout ceci à une fraction du prix que ce que vous coûte la perte de deux ou trois nouveaux employés par année. De plus, grâce à une spécificité de notre « test de personnalité » vous pourrez mesurer, en temps réel, les efforts requis par votre nouvel employé pour se déployer dans sa fonction et surtout, son niveau de satisfaction vis-à-vis son nouvel emploi.

En matière d’intégration et de développement des employés une seule règle devrait s’appliquer « One size does’nt fit all »!

 

Envie d’en parler? Contactez-nous!

 

Sources :

Données du Work Institute

Publication de Vincent Mazrou sur LinkedIn

Les Alchimistes Conseils
183, rue Saint-Charles Ouest
Bureau 201
Longueuil, Québec, J4H 1C8

(514) 963-3247

© 2023 Les Alchimistes Conseils Inc - Tous droits réservés   |  Conception site web Sophie Béjot

Pin It on Pinterest

Share This